Poètes et traducteur invités

jeudi 13 septembre 2018 par CILBA

Anas Alaïli

Né en 1975 en Palestine, Anas Alaili a étudié à l’université de Bir Zeit, Ramallah et poursuit actuellement une thèse de Doctorat à l’Université de Lyon2. Il a publié plusieurs recueils de poésies.
Il a travaillé à Ramallah dans plusieurs centres culturels, où il a été rédacteur en chef dans différents magazines littéraires. Il a participé à divers festivals de poésie tel le Festival de Lodève Voix de la Méditerranée en 2004. Depuis son arrivée à Lyon, il fait des lectures de sa poésie dans les bibliothèques, librairies, théâtres, radio…
Plusieurs de ses textes ont été traduits en anglais, italien, espagnol et hébreu. Certains de ses poèmes ont été mis en musique est présentés à Ramallah au théâtre Al-kasaba et à l’Institut du Monde Arabe à Paris.

Ma’ Fariq Basit, Amman, éditions Fada’at, 2006
Avec une petite différence, préface Bernard Noël, traduction par Mohammed El Amraoui,collection « Polder » 142, Chalon sur Saône, Gros textes, 2009
Étreintes tardives, bilingue arabe-français, traduit par Mohammed El Amraoui et l’auteur, Paris, L’Harmattan, 2016.
Revue Décharge, n° 142, Chalon sur Saône, Gros Textes, 2011
Revue Mita’am, n° 13, Haifa, 2008
Revue NU(e), Carnets de l’IISMM, n°20, Nice, juin 2002
Revue Carnavalesques, Éditions Aspect, Nancy, 2006.

Tarik Hamdan

Né en 1984, poète, musicien il a publié son premier recueil de poésies en 2011 sous le titre Once When I was a Sperm. Ses poèmes ont été traduits en allemand, coréen, espagnol et français.
Il est depuis 2008 le rédacteur en chef du magazine culturel Filistin Ashabab et collabore en tant que critique d’art et écrivain à de nombreux magazines et médias arabes. Depuis 2016, il vit à Paris et travaille pour Monte Carlo Doualiya.




Golan Haji

Né en 1977 à Amouda, petite ville kurde du nord de la Syrie, Golan Haji a étudié la médecine à l’université de Damas. Traducteur de littérature anglaise, écossaise et américaine (entre autres Mark Strand et R. L. Stevenson), il a reçu en 2004 le prix Mohammed Al Maghout pour son premier recueil de poèmes Il appela dans les ténèbres. Il y a quelqu’un qui voit en toi un monstre est paru lors de l’événement Damas, capitale de la culture 2008. Son troisième recueil : L’automne, ici, enchante et grandit est paru en Italie en édition bilingue chez Il Sirente en 2013. Il écrit régulièrement dans la presse arabe. Il habite aujourd’hui en France.




Souad Labbize

Souad Labbize a vécu à Alger et à Tunis avant de s’établir à Toulouse. Son premier roman « J’aurais voulu être un escargot », paru en 2011 chez Séguier, vient d’être réédité chez Az’art atelier. En 2017, elle publie aussi deux autres recueils de poésie « Une échelle de poche pour atteindre le ciel » chez Al Manar et « Je rends grâce à l’arobase », les deux avec la complicité d’Ali Silem.
Elle participe à des publications collectives (nouvelles, chroniques, poésie) notamment aux éditions Riveneuve et Marsa éditions. Elle est aussi traductrice.



Saïd Benjelloun

né en 1948 à Casablanca au Maroc, Saïd Benjelloun est pédagogue, poète et calligraphe. Il enseigne l’arabe à l’Université Toulouse Jean-Jaurès. Pour ses ateliers de calligraphie, Saïd Benjelloun propose une sensibilisation à la calligraphie arabe en découvrant une autre écriture, une autre culture et d’autres instruments.
Deux recueils de poésie et de calligraphie chez Réciproques :
Double voix en 2006, Là bas en 2009.



Farouk Mardam-Bey

Historien, né à Damas en 1944, il dirige la collection Sindbad chez Actes Sud. Il est aussi directeur de publication de La Revue d’études palestiniennes et conseiller culturel à l’Institut du monde arabe (Paris). Désireux de faire connaître la richesse de la culture arabe en France, il traduit de la poésie : Une mémoire pour l’oubli de Mahmoud DARWICH. Il a publié plusieurs ouvrages d’histoire politique et aussi célébré les traditions culinaires arabes.
La Poésie arabe, Éditions Mango, 1999
Jérusalem. Le sacré et le politique, Babel, Actes Sud, 2000
Le droit au retour. Le problème des réfugiés palestiniens, coll. L’actuel, Sindbad, Actes Sud, 2001
Anthologie de poésie arabe contemporaine avec Faten Mourad ; trad : Tahar Bekri ; illustrateur : Rachid Koraïchi, Actes Sud, 2007
La Cuisine de Ziryâb , illustrateur : Odile Alliet, Sindbad, Actes Sud, 1999
Traité du pois chiche avec Robert Bistolfi, Sindbad, Actes Sud, 1998


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 81 / 14508

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Mahmoud Darwich. L’écho de l’absent   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License