Vous rencontrerez

mardi 16 octobre 2012 par CILBA

Breyten Breytenbach
Né en 1939 en Afrique du Sud, il a participé très jeune à la lutte contre le régime d’apartheid. Durant un séjour en France il épousa Yolande, une vietnamienne, ce qui le fit interdire de séjour dans son pays, les mariages mixtes y étant prohibés. En 1975, lors d’un voyage clandestin en Afrique du Sud pour recruter des militants pour son réseau anti- apartheid, il est arrêté et jugé.
Libéré en 1982 il revient en France. Il ne retournera dans son pays qu’en 1994, à la fin du régime de l’apartheid. En 2000, il a conduit une délégation internationale d’écrivains à Ramallah occupée et y a rencontré Mahmoud Darwich.
Un film : Ecrivains des frontières, un voyage en Palestine réalisé par Samir Abdallah et José Reynes
Outre voix, conversations nomades avec Mahmoud Darwich, poésie, Actes Sud 2009
Confession véridique d’ un terroriste albinos, Stock 1984
L’étranger Intime Actes Sud 2007

Farouk Mardam-Bey

Historien, né à Damas en 1944, il dirige la collection Sindbad chez Actes Sud. Il est aussi directeur de publication de La Revue d’études palestiniennes et conseiller culturel à l’Institut du monde arabe (Paris). Désireux de faire connaître la richesse de la culture arabe en France, il traduit de la poésie : Une mémoire pour l’oubli de Mahmoud DARWICH. Il a publié plusieurs ouvrages d’histoire politique et aussi célébré les traditions culinaires arabes.

La Poésie arabe, Éditions Mango, 1999
Jérusalem. Le sacré et le politique, Babel, Actes Sud, 2000
Le droit au retour. Le problème des réfugiés palestiniens, coll. L’actuel, Sindbad, Actes Sud, 2001
Anthologie de poésie arabe contemporaine avec Faten Mourad ; trad : Tahar Bekri ; illustrateur : Rachid Koraïchi, Actes Sud, 2007
La Cuisine de Ziryâb , illustrateur : Odile Alliet, Sindbad, Actes Sud, 1999
Traité du pois chiche avec Robert Bistolfi, Sindbad, Actes Sud, 1998

Elias Sanbar

Elias Sanbar est né à Haïfa (Palestine) en 1947. Il a quinze mois quand sa famille fuit vers le Liban lors de la proclamation de l’ état d’ Israël. En 1969 il vient étudier à Paris. Professeur de Droit international à Paris VII, il enseigne ensuite au Liban puis aux états-Unis. En 1981 il participe à la fondation de la Revue d’ études Palestiniennes dont il devient le rédacteur en chef ; elle paraît jusqu’en 2008.
Intellectuel engagé, écrivain, poète et traducteur de Mahmoud Darwich, il participe aux négociations bilatérales de Washington et dirige la délégation palestinienne aux négociations sur les réfugiés.
Membre du Conseil National Palestinien, il est l’un des parrains du tribunal Russel sur la Palestine (2009) dont les travaux sont toujours en cours. Il est actuellement ambassadeur de Palestine auprès de l’ Unesco.
Les Palestiniens dans le siècle, (Gallimard 1994)
Le Bien de absents, (Actes sud 2001)
Figures du Palestinien - Identité des origines, identité de devenir, (Gallimard 2004)
Dictionnaire amoureux de la Palestine (Plon 2010)
Traductions des oeuvres de Mahmoud Darwich

Abdellatif Laâbi

Né en 1942 à Fès. Son opposition intellectuelle au régime marocain lui vaut d’ être emprisonné pendant huit ans. Son vécu est la source première d’une oeuvre plurielle (poésie, romans, théâtre, oeuvres pour la jeunesse...) située au confluent des cultures, ancrée dans un humanisme de combat. Ses oeuvres sont traduites en plusieurs langues. Il fut l’un des premiers traducteurs de Darwich.
Prix Alain Bosquet en 2005, Goncourt de poésie en 2009 et Grand Prix de la Francophonie de l’ Académie française en 2011.
Parmi ses ouvrages :
Tribulations d’ un rêveur attitré (La Différence 2006),
Oeuvre poétique II, (La Différence 2010),
Les Rides du lion (La Différence Minos 2007),
Le Livre Imprévu (La Différence 2010)

Serge Pey

Né à Toulouse en 1950, Serge Pey mène un travail original au sein du monde de la poésie. Troubadour moderne il a, à ses débuts, déclamé sa poésie dans les bus toulousains avant de la conduire sur les routes du monde. Poète de la poésie orale et incantatoire, il écrit ses textes sur des piquets de bois puis réalise des installations de ses poèmes
Fondateur de deux revues Emeute en 1975 puis Tribu en 1981, il a facilité la publication de nombreux jeunes poètes. Enseignant à l’ Université de Toulouse II-Le Mirail, de 1980 à 1990, il dirige maintenant l’ atelier de poésie contemporaine du CIAM. Depuis 2005, il fait partie du collectif de direction artistique de la Cave Poésie René Gouzenne de Toulouse. Il y présente ses oeuvres et celles des auteurs qu’il aime.

Gilles Ladkany
Maître de conférence en Langue et Littérature arabes à l’ école Nationale Supérieure de Lyon, il enseigne actuellement à l’ école des Hautes études en Sciences Sociales à Paris. Docteur en littérature arabe, sa thèse porte sur La tragédie palestinienne comme source d’ inspiration et de renouveau dans la littérature arabe.
Parmi ses axes de recherche : les littératures en pays d’ Islam, la littérature palestinienne, l’exil et la violence, l’émergence d’ une littérature féminine dans les pays arabes.

Samir Arabi

Conteur et metteur en scène, formé par René Gouzenne, Il fut le premier à présenter au public toulousain la poésie palestinienne à la Cave Poésie en 1975.
Fondateur de la Compagnie « Les 4 Dunes » en 1993 à Nouakchott, Mauritanie, il a mis en scène des auteurs contemporains tels que Aragon, Tahar Ben Jalloun, Harold Pinter, Vaclav Havel, Bohumil Hrabal, Obaldia… Depuis 2007, il poursuit une exploration de la littérature et la poésie arabes avec un intérêt particulier pour l’oeuvre de Mahmoud Darwich.

Soleïma Arabi



Metteure en scène et comédienne formée au Conservatoire d’Art Dramatique de Montpellier. Elle a mis en scène Classe Terminale de René de Obaldia, Deviens qui tu es à partir d’extraits d’Ainsi parlait Zarathoustra de Nietzsche et Misterioso-119 de Koffi Kwahulé. Elle a participé à plusieurs lectures des poèmes de Darwich.



Anas Alaili


Né en 1975 en Palestine, Anas Alaili a poursuivi des études à l’université de Bir Zeit, Ramallah. Il poursuit actuellement une thèse de Doctorat à l’Université de Lyon2.

Il a publié plusieurs recueils de poésies. Il a donné plusieurs lectures et a participé au Festival international de poésie « Voix de la Méditerranée » de Lodéve.

Bruno Ruiz

Né en 1954, Bruno Ruiz est poète, auteur-compositeur, chanteur. Il est l’ auteur de plus de 400 chansons, de pièces de théâtre, de performances poétiques.

De sa révélation au Printemps de Bourges en 1985 à la magistrale interprétation de son long poème par Jean-Louis Trintignant, Alvatoz, (écrit en mémoire de son père, républicain espagnol), en ouverture du festival de Barjac en 2000, le parcours de Bruno Ruiz dessine une formidable dimension de l’intime et de l’ engagement.

Abdeslam-Michel Raji

Né au Maroc il vit en France depuis l’ âge de douze ans.

Au long de ses déplacements géographiques, il dessine une cartographie intérieure dans laquelle chaque pas marque une avancée initiatique vers l’ universalité.

Danseur et chorégraphe, formé aux techniques classiques et contemporaines, il fonde en 1985 sa propre voie, qu’ il nomme Chorésophie, passage du physique au métaphysique.

Olivier Brousse


Bassiste, contre-bassiste, il démarre son parcours musical dans l’effervescence rock des années 70 pour aborder ensuite tous les styles de musique. Il a participé à plus de 400 concerts en privilégiant les rencontres avec des artistes de la scène régionale, Sandoval, Lareine, Abdu Salim, Ton Ton Salut …
Il joue actuellement avec le guitariste Jean-Paul Raffit (Quartet
Vox), avec le Lilliput Orkestra et participe aux « Chantiers Publics  » de Bruno Ruiz.

Thierry « Zarca » Di Filippo
guitariste de formation, est un explorateur de sons et d’ émotions. Il s’intéresse depuis 6 ans au luth arabe, depuis longtemps aux percussions, depuis peu à la clarinette, et jette des ponts entre les genres artistiques. En concert au sein de nombreux festivals en France et dans le monde, il est aussi compositeur et sa musique est gravée sur une dizaine d’ albums.

La troupe de l’Apodis

Créée en 1999 par trois amis passionnés de théâtre l’Apodis est basée dans le Tarn et Garonne. Depuis sa première création " Passagères" - un huis clos dramatique de Daniel Besnehard en 2000 jusqu’à "Les deux vierges" en 2012, ce sont des milliers de spectateurs qui sont venus et revenus applaudir les divers spectacles de l’Apodis. "Graines de Palestine" est créée spécialement pour le « Bleu du ciel » à partir de contes populaires de Palestine.


Accueil du site | Contact | Plan du site | | Statistiques du site | Visiteurs : 794 / 14765

Suivre la vie du site fr  Suivre la vie du site Projets réalisés  Suivre la vie du site Mahmoud Darwich, dans les pas d’un poète   ?

Site réalisé avec SPIP 2.1.10 + AHUNTSIC

Creative Commons License